Un établissement public au service de la personne handicapée, fragile ou en grande difficulté

Actualités IME

France – Guyane
« Le Retour »

En février 2017, 18 personnes de l’EPNAK avaient partagé un projet d’échanges en Guyane (ESAT de Chagrenon, Mezilles et Auxerre ainsi que l’IME d’Auxerre) (cf. articles précédents).

A notre tour, nous avons accueillis une délégation Guyanaise de l’ESAT de Matiti, du 23 septembre au 04 octobre 2017.

Des retrouvailles chaleureuses et émouvantes entre certains usagers qui ont continué à correspondre après le  retour en métropole.

Un groupe de 9 personnes dont 3 encadrants. Nos hôtes ont débuté leur séjour dans l’Essonne avec l’Esat de Chagrenon avant de bivouaquer une semaine sur Auxerre. Ils ont ainsi eu l’occasion de revoir presque tout le groupe du initial rencontré en février.

Un programme riche en découvertes professionnelles, culturelles et humaines. Le groupe a été hébergé à la Maison des Randonneurs d’Auxerre. Une météo  ensoleillée toute la semaine a permis de réaliser les sorties culturelles prévues et appréciées de tous (Visite de Chablis et son marché artisanal, visite de l’exploitation Raoul GAUTHERIN & Fils avec dégustation et repas chablisien, Guedelon, grottes d’Arcy sur Cure…).

Des immersions professionnelles sur les ateliers de l’ESAT d’Auxerre ont été réalisées ainsi que la visite de l’Esat et du SAJ de Mezilles.

Nous avons participé à la fête des 40 ans de l’Esat d’Auxerre avec une démonstration costumée du folklore Guyanais. Le groupe a terminé son séjour dans l’Essonne avec un programme de visites de monuments parisiens.

Un grand Merci à l’atelier ADR de l’IME et à Brigitte pour la réalisation du repas au restaurant d’application.

Un grand Merci à l’atelier Menuiserie pour la réalisation des cadeaux en bois (pose –téléphone portable) qui ont ravi le groupe.

Merci à tous ceux et celles qui se sont investis et qui ont permis que ce projet aboutisse, évolue et nous l’espérons, PERDURE…

Vive l’INTERCULTURALITE…

Christel, Khalid et Ghislaine
IME d’AUXERRE  et  Esat CATAGRI

Du matériel pour le pôle BTP

9ème JEUX NATIONAUX d’ETE

SPECIAL OLYMPICS  France


La cérémonie d’ouverture des jeux

 Du 29 juin au 2 juillet 2017, des jeunes de l’IME d’Auxerre ont participé aux 9èmes jeux nationaux  d’été qui se déroulaient à Nantes. 

Nous avons dormi dans un hôtel 4 étoiles accompagnés par l’éducateur sportif et une monitrice-éducatrice de l’IME. 3 jeunes ont participé aux courses d’athlétisme et 4 aux parcours de motricité. Nous sommes tous repartis avec une médaille et des souvenirs plein la tête !!!

Durant ces 4 jours, nous avons eu la possibilité de participer à des programmes santé. Des professionnels nous ont reçu pour tester notre vue, regarder nos dents, nos pieds et notre alimentation. On nous a offert des lunettes adaptées à notre vue et lunettes de soleil, des brosses à dents et des conseils pour bien s’occuper de nous.

Nous avons également visité le jardin des plantes de Nantes, défilé à la cérémonie d’ouverture des jeux, écouté et vécu un concert et dansé dans une soirée DJ. 

 
Sarah en visite chez le podologue Aurélia et Justine sur un jeu du brossage des dents                     
Tir à la corde Les tests de vue
Le bowling en extérieur Le parcours nutrition


Les athlètes en attente de la course de 200m

   
Aurélia, sportive et fière d’être là ! Le jardin des plantes de Nantes
   
Remise de médailles pour les activités motrices Remise de médailles pour l’athlétisme

Laura, Sarah, Aurélia, Justine, Antoine, Benjamin, Dylan accompagnés de Ludovic et Marie
IME d’AUXERRE

 

Sortie Nigloland 

Jeudi 29 juin 2017 le pôle Espace Vert de l’IME d’AUXERRE est allé à Nigloland. 

Sortie de fin d'année…Joie et rigolade garanties !!! 

Nous nous sommes bien amusés !!!.... Surtout avec les manèges à sensations.

Nous avons fait le Donjon de l'extrême.

Nous étions installés dans des sièges.

 

Nous sommes montés à 100 m de hauteur puis le manège nous laisse bomber en chute libre à la vitesse de 115km/h !!! 

 Pôle MV IME Auxerre

Sortie à la réserve ornithologique de Bas-Rebourseaux

1) présentation de la réserve

Située sur la commune de Vergigny dans l’Yonne, la réserve ornithologique de Bas-Rebourseaux est une étape privilégiée des oiseaux migrateurs.

En automne/hiver, ils se reposent près de l’étang de 20 hectares traversé par l’Armançon.

La belle saison est propice à la reproduction sur le site. De nombreux oiseaux sont également hôtes réguliers de la réserve. A ce jour, plus de 170 espèces ont été notées sur le site.

   

2) notre journée

La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) a invité jeudi 18 mai 2017 tout le pôle menuiserie de l’IME d’Auxerre pour nous remercier de notre travail : cette rencontre symbolise en effet la fin d’un projet de 3 ans pour la fabrication de  100 nichoirs à chouettes.

Nous avons été accueillis par deux personnes : un bénévole de la LPO et une ornithologue, Sarah.

Le matin nous avons observé les oiseaux dans une cabane en bois fabriquée pour l’observation. 

L’après-midi, la moitié du groupe est restée observer les oiseaux dans la première cabane et un  autre groupe a accompagné Sarah vers la deuxième cabane d’observation de la réserve.

Sarah avait prévu de nombreuses activités :

  • Mille-bornes des oiseaux

  • Cartes de reconnaissance des becs d’oiseaux

  • Parcours d’observation des arbres (et devinettes)

  • Observation et identification d’insectes près d’une mare

3) les oiseaux observés

Malgré la pluie, nous avons réussi à voir de nombreux oiseaux. Nous avons utilisé des jumelles et une lunette (longue-vue).

Nous avons identifié près d’une dizaine d’espèces d’oiseaux différentes dont :

  • Des cormorans
  • Des hérons
  • Des canards
  • Des poules d’eau
  • Des grèbes huppés
  • Des mouettes
  • Des hirondelles de rivage
  • Des sternes 
  • Des goélands 
 

 

Les jeunes du pôle BTP, Jean-Jacques (ETS) et Rémi (enseignant)

 

Chantier école « peinture » : 

la rénovation des murs de l’IME

Le projet

Les jeunes du groupe BTP accompagnés par Serge (ETS) sont en train de repeindre les façades des bureaux de l’IME d’Auxerre.

 

Quand ?

Le chantier se déroule 4 jours par semaine depuis avril 2017. Tous les élèves de l’atelier participent.


Présentation du travail 

Les façades de l’IME sont vieilles et abimées. La peinture rose est sale. Il y a aussi des restes de décorations en papier collés sur les murs.

Nous repeignons les anciennes façades roses en gris (gris clair pour les parties verticales et gris foncé pour les parties horizontales).

Nous repeignons également les murets de la rampe pour personnes en situation d’handicap en gris au lieu de rose et les rambardes en rouge.

3 murs ont été repeints. Un 4ème est en cours de peinture.


Les différentes étapes du chantier:

1ère étape : la mise en place du chantier (sécurité)

  • un échafaudage suivant la hauteur du mur est installé en respectant la sécurité.

  • On a placé des cales pour éviter que l’échafaudage bouge et nous avons attaché l’échafaudage à la façade.

  • Il a fallu poser l’échafaudage par-dessus une haie de 1,50m pour être le plus près possible du mur.

  • L’échafaudage = plateaux + échelles + garde-corps + trappe + barres pour éviter que tombent les outils.

  • Placer du rubalise autour de l’échafaudage pour que personne ne touche l’échafaudage avec les voitures (pour signaler le chantier).

2ème étape : la préparation de la zone à peindre (nettoyage)

  • Nettoyer les façades avec un nettoyeur haute pression. Cela a permis d’enlever la saleté, la mousse, les crottes d’oiseaux et les restes d’une décoration. Il faut faire attention car la pression de l’eau peut abimer le mur en décrochant des morceaux de béton. Il faut alors remettre de l’enduit.

  • Utiliser un grattoir pour retirer les papiers (décoration) collés sur le mur.

3ème étape : la peinture

  • Appliquer la première couche de peinture sur la façade à l’aide de rouleaux et de pinceaux. Le rouleau permet de peindre de grandes surfaces rapidement et le pinceau permet de faire les petits endroits. Pour atteindre le haut du mur, nous utilisons un manche qui peut s’agrandir sur lequel on place le rouleau.

  • Nous utilisons de la bande de masquage pour protéger les vitres et délimiter le gris clair et le gris foncé.

  • Nous avons mis 2 couches de peinture car l’ancienne couleur se voit encore avec une seule couche.

4ème étape : les finitions et le rangement 

  • Après séchage (un jour) nous avons retiré les bandes de masquage.

  • Reste à démonter l’échafaudage.

Les jeunes du pôle BTP, Christel et Serge (éducateurs), et Rémi (enseignant)

 

Débat sur les réseaux sociaux à la Maison des Adolescents d'Auxerre

Le mardi 2 mai 2017 après-midi, le groupe Espaces Verts est allé à la Maison des Adolescents.

La Maison des Adolescents est une Structure d’accueil et d’orientation pour les adolescents et leur famille, elle travaille en partenariat avec l’ensemble des acteurs s’occupant d’adolescents sur tout le département. Ils peuvent y trouver une écoute, des informations, ou un accompagnement en fonction de leur demande. L’accueil y est totalement gratuit, les plages horaires souples et adaptées, et les actions individuelles ou collectives.

Une rencontre avec les jeunes de l’IME d’Auxerre a déjà eu lieu précédemment afin de rencontrer les différents professionnels et de comprendre le fonctionnement de la structure.

Cette sortie était realisée dans le but de sensibiliser les jeunes du groupe sur les risques d'internet et plus particulièrement des réseaux sociaux. 

Nous avons été accueillis par une éducatrice spécialisée qui nous a proposé de regarder un film interactif .

Cela nous a permis de débattre autour des différentes situations à risque que nous pouvons rencontrer en utilisant internet. 

La Maison des Adolescents est située 31 rue des Migraines à Auxerre, tél : 03 86 40 65 05

   

 

Ci dessous le lien de la brochure de la maison des ados . 

http://www.reaap89.org/articles/27_1_1273151994.pdf

 Le groupe Espaces Verts de l’IME d’Auxerre. 

Chantier école « peinture »

la rénovation de l’appartement d’insertion des Rosoirs

Le projet :

Les jeunes du groupe BTP accompagnés par Serge, éducateur technique spécialisé ont rénové l’appartement d’insertion sociale situé au troisième étage d’un immeuble du quartier des Rosoirs à Auxerre. Cet appartement est utilisé par les jeunes majeurs du pôle en insertion sociale et professionnelle. Il leur permet d’apprendre à se débrouiller seul (pour être autonome).

 Quand ? :

  • Le chantier se déroulait tous les mercredis et les vendredis de novembre 2016 à mars 2017. 
  • Serge accompagnait entre 3 et 4 jeunes à chaque fois.

Les horaires :

  • le mercredi matin (de 8h15 à 11h30)
  • le vendredi toute la journée (de 8h15 à 11h30 et de 13h30 à 15h30)

 Présentation du travail :

L’appartement comprend plusieurs pièces : un salon, une salle à manger, deux chambres, une salle de bain, des toilettes et une cuisine. Les pièces rénovées sont le salon, la salle à manger et les deux chambres. Il y avait aussi le couloir à refaire.

  

 Les différentes étapes de la rénovation :

  • Enlever l’ancien papier peint
  • Reboucher les trous avec de l’enduit
  • Poncer et nettoyer
  • Poser (en collant) de la toile de verre 
  • Mettre 2 couches de peinture sur la toile de verre et sur le tour des portes, l’encadrement des fenêtres et les plinthes. 



Une chambre a été peinte couleur « saumon ». L’autre chambre a été repeinte en vert. Le salon est peint en blanc cassé.

Les jeunes du pôle BTP, Christel et Serge (éducateurs), et Rémi (enseignant)

Des nichoirs réalisés par l’atelier bois

Accompagnés par Jean Jacques (ETS), les jeunes de l’atelier menuiserie ont fabriqué 100 nichoirs à chouettes.

Ce projet a été réalisé pour la LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux) de l’Yonne qui a publié un article dans son magazine « LPO Info Yonne » n°65.
Pour plus d’informations : http://lpo.yonne.free.fr/

Pourquoi faire ?

Les chouettes sont des rapaces nocturnes très importants car ils mangent les souris et les autres rongeurs.

Il y a de moins en moins de chouettes car elles n’ont plus d’endroit pour vivre et se reproduire (disparition des pigeonniers et des granges, clochers des églises de plus en plus grillagés…), parce que les campagnes changent et aussi à cause de la circulation routière (elles se font écraser).

Pour protéger les chouettes et qu’elles puissent avoir un lieu pour se reproduire, la LPO souhaite installer 100 nichoirs dans tout le département.

Quelles espèces ?

3 espèces de chouettes sont concernées : 


La chouette Effraie


La Chevêche d’Athéna


La chouette hulotte

 Quand ?

En 2016 et en 2017. 62 nichoirs ont déjà été installés en 2016.

Où ?

Les nichoirs sont installés dans des granges chez les particuliers, dans les forêts, dans des arbres isolés et chez des agriculteurs.

Des résultats

Fin 2016, il y a déjà eu 4 naissances de chouettes Effraie.

Les jeunes du pôle BTP et Rémi (enseignant)

Activités décloisonnées du 23/02/2017

Visite des Grottes naturelles d'Arcy/cure
A 20 mn d'Auxerre en direction d'Avallon 
13 jeunes au départ !! 

Pour enrayer toute superstition, disons que chaque jeune en vaut bien deux et la journée sera assurément agréable. Temps venteux à Auxerre mais le G.R est abrité. Arrivé sur les lieux, Antoine moniteur éducateur et moi constatons beaucoup d'excitation, de l'euphorie et des rires. 

Des petits groupes se forment et nous rentrons dans le vif du sujet par une petite ascension qui coupe les jambes mais les douleurs s'estompent face au paysage qui déjà émerveille les jeunes. A la vue des premières grottes, chacun se jette dans les failles du passé, torche et portable en main, la témérité est au rendez vous, l'émerveillement suscite quelques remarques.

  

Valentin: "Y avait pas de télé ici, pas de P.S, pas de frigo comment ils faisaient ???!!".

Sarah: "J'adore, c'est bien ici, c'est calme ; c'est dur les côtes mais je vais y arriver".

Joachim: "Moi je veux dormir là, à l'entrée de la grotte, parce que la vue est géniale".

  

Le groupe reprend le sentier, chacun court, glisse, boit, souffre sur un dénivelé qui annonce une bonne nuit de sommeil mais la cohésion est au rendez-vous. Certains relèvent des défis comme être au plus près des chauves-souris, boire une gorgée d'eau dans la source des Salamandres ou grimper à quatre pattes pour rejoindre les méandres de la Cure. 

Allez ! Une dernière grotte est explorée. Quel contraste en sortant de ce trou d'entendre le fracas d'un avion à réaction alors que nous étions en plein paléolithique ! 

Un dernier raccourci à travers bois et il est l'heure de rentrer.

Réalisation et hébergement : Ambrey