Un établissement public au service de la personne handicapée, fragile ou en grande difficulté

Actualités IME

Chantier école « peinture »

la rénovation de l’appartement d’insertion des Rosoirs

Le projet :

Les jeunes du groupe BTP accompagnés par Serge, éducateur technique spécialisé ont rénové l’appartement d’insertion sociale situé au troisième étage d’un immeuble du quartier des Rosoirs à Auxerre. Cet appartement est utilisé par les jeunes majeurs du pôle en insertion sociale et professionnelle. Il leur permet d’apprendre à se débrouiller seul (pour être autonome).

 Quand ? :

  • Le chantier se déroulait tous les mercredis et les vendredis de novembre 2016 à mars 2017. 
  • Serge accompagnait entre 3 et 4 jeunes à chaque fois.

Les horaires :

  • le mercredi matin (de 8h15 à 11h30)
  • le vendredi toute la journée (de 8h15 à 11h30 et de 13h30 à 15h30)

 Présentation du travail :

L’appartement comprend plusieurs pièces : un salon, une salle à manger, deux chambres, une salle de bain, des toilettes et une cuisine. Les pièces rénovées sont le salon, la salle à manger et les deux chambres. Il y avait aussi le couloir à refaire.

  

 Les différentes étapes de la rénovation :

  • Enlever l’ancien papier peint
  • Reboucher les trous avec de l’enduit
  • Poncer et nettoyer
  • Poser (en collant) de la toile de verre 
  • Mettre 2 couches de peinture sur la toile de verre et sur le tour des portes, l’encadrement des fenêtres et les plinthes. 



Une chambre a été peinte couleur « saumon ». L’autre chambre a été repeinte en vert. Le salon est peint en blanc cassé.

Les jeunes du pôle BTP, Christel et Serge (éducateurs), et Rémi (enseignant)

Des nichoirs réalisés par l’atelier bois

Accompagnés par Jean Jacques (ETS), les jeunes de l’atelier menuiserie ont fabriqué 100 nichoirs à chouettes.

Ce projet a été réalisé pour la LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux) de l’Yonne qui a publié un article dans son magazine « LPO Info Yonne » n°65.
Pour plus d’informations : http://lpo.yonne.free.fr/

Pourquoi faire ?

Les chouettes sont des rapaces nocturnes très importants car ils mangent les souris et les autres rongeurs.

Il y a de moins en moins de chouettes car elles n’ont plus d’endroit pour vivre et se reproduire (disparition des pigeonniers et des granges, clochers des églises de plus en plus grillagés…), parce que les campagnes changent et aussi à cause de la circulation routière (elles se font écraser).

Pour protéger les chouettes et qu’elles puissent avoir un lieu pour se reproduire, la LPO souhaite installer 100 nichoirs dans tout le département.

Quelles espèces ?

3 espèces de chouettes sont concernées : 


La chouette Effraie


La Chevêche d’Athéna


La chouette hulotte

 Quand ?

En 2016 et en 2017. 62 nichoirs ont déjà été installés en 2016.

Où ?

Les nichoirs sont installés dans des granges chez les particuliers, dans les forêts, dans des arbres isolés et chez des agriculteurs.

Des résultats

Fin 2016, il y a déjà eu 4 naissances de chouettes Effraie.

Les jeunes du pôle BTP et Rémi (enseignant)

Activités décloisonnées du 23/02/2017

Visite des Grottes naturelles d'Arcy/cure
A 20 mn d'Auxerre en direction d'Avallon 
13 jeunes au départ !! 

Pour enrayer toute superstition, disons que chaque jeune en vaut bien deux et la journée sera assurément agréable. Temps venteux à Auxerre mais le G.R est abrité. Arrivé sur les lieux, Antoine moniteur éducateur et moi constatons beaucoup d'excitation, de l'euphorie et des rires. 

Des petits groupes se forment et nous rentrons dans le vif du sujet par une petite ascension qui coupe les jambes mais les douleurs s'estompent face au paysage qui déjà émerveille les jeunes. A la vue des premières grottes, chacun se jette dans les failles du passé, torche et portable en main, la témérité est au rendez vous, l'émerveillement suscite quelques remarques.

  

Valentin: "Y avait pas de télé ici, pas de P.S, pas de frigo comment ils faisaient ???!!".

Sarah: "J'adore, c'est bien ici, c'est calme ; c'est dur les côtes mais je vais y arriver".

Joachim: "Moi je veux dormir là, à l'entrée de la grotte, parce que la vue est géniale".

  

Le groupe reprend le sentier, chacun court, glisse, boit, souffre sur un dénivelé qui annonce une bonne nuit de sommeil mais la cohésion est au rendez-vous. Certains relèvent des défis comme être au plus près des chauves-souris, boire une gorgée d'eau dans la source des Salamandres ou grimper à quatre pattes pour rejoindre les méandres de la Cure. 

Allez ! Une dernière grotte est explorée. Quel contraste en sortant de ce trou d'entendre le fracas d'un avion à réaction alors que nous étions en plein paléolithique ! 

Un dernier raccourci à travers bois et il est l'heure de rentrer.

OS Band  Parade de Cayenne 2017

Vidéo du Carnaval de Cayenne avec la participation de la délégation de l'Epnak

 

Cliquez  sur l'image pour voir la vidéo (youtube)

Semaine décloisonnée février : Atelier soin et esthétique

Activité décloisonnée du 22/02/17

 

  

Nous avons participé à une activité de « soin, esthétique » ce mercredi matin. Elle s’est déroulée dans l’espace bien être de l’IME. Nous avons pu réaliser différentes activités :    Shampooing, pause de vernis, lissage/ bouclage des cheveux, massage des mains… tout en discutant dans la bonne humeur. Nous étions tellement bien occupés que nous ne sommes même pas sortis en récré!

  

Isabelle, Manon, Coline, Océane, Julie, Sarah

 

ACTIVITE DECLOISONNEE FEVRIER 2017 : ORIGAMI

 Lundi 20 février 2017

Aujourd’hui le lundi 20 Février 2017, nous avons fait de l’origami avec Marie.

L’origami vient du Japon, c’est l’art du pliage en papier. 

Nous avons fait différentes réalisations : des chats, des chiens, des diamants, une carte pop-up, des étoiles,… 

Pour l’origami, il faut s’appliquer et se concentrer pour plier correctement le papier. Pour réaliser ces origamis, nous nous sommes servis d’explications sur papier, de livres et de vidéo sur internet. L’éducatrice nous a accompagné dans certains pliages, les plus complexes. 

Nous avons passé une bonne journée !

 

Bastien, Jordy, Martine, Océane, Héléna et Marie

ACTIVITE DECLOISONNEE FEVRIER 2017 : BRACELETS MACRAMÉS

Le mardi 21 Février 2017, Monique a proposé un atelier pour nous apprendre à fabriquer des bracelets en macramé.

Nous avons appris une technique de nœuds avec de la grosse ficelle et lorsque nous avons su les faire, alors nous avons choisi des fils de couleurs et des perles.    

Il faut être très patient car avec les fils très fins, il a faut longtemps pour finir un bracelet.

Une fois terminé, c’est très joli. Nous les avons tout de suite mis à notre poignet et nous sommes très fiers de les porter.   

  

Jordan, Coline, Charlotte, Wendy et Lauralee

SEJOUR GUYANE 2017- EPISODE 6:
Semaine d'immersions sur les ateliers professionnels

SEJOUR GUYANE 2017- EPISODE 5:
Visite en culture Amérindienne, le Carnaval : la Parade de Kourou et la Visite du Centre Amérindien de Kalawachi.

Nous sommes arrivés au centre de Kalawachi, et avons été accueillis par Jean Pierre le propriétaire, qui est également Amérindien.

Une brève explication sur la culture Amérindienne nous a été faite par, puis nous avons fait 2 groupes. 

Un groupe s’est rendu dans la  mangrove en empruntant un petit pont en bois assez abimé…

L’autre groupe s’est rendu au musée.

Nous avons pu découvrir des activités : tir à l’arc et sarbacane. 

Un repas nous a été servi, mais notre ressentie est que nous avions des pâtes et du poulet à manger, et un plat de poisson typique. Le dessert se composait d’une boule de glace. 

Nous remercions particulièrement Sylvain, ouvrier de l’ESAT et Viviane, monitrice d’atelier, amérindien tous les deux… qui ont été d’excellents ambassadeurs de leur merveilleuse culture.

 
Sylvain

Christelle, Viviane, Ghyslaine

Enfin on va au CARNAVAL…

Pas encore pour défiler avec la parade, mais pour la regarder !!!

Direction KOUROU…

 

L’ambiance commence déjà dans les rues car nous croisons des gens qui sont maquillés, déguisés et qui font la fête.

AURELIEN, ALEXANDRE, BAPTISTE, CHARLY

SEJOUR GUYANE 2017 - EPISODE 4 :
Visite de la Cacaotière, Pause déjeuner au restaurant et la Visite d’une Miellerie

Bonjour à tous…

Notre programme nous emmène aujourd’hui à la découverte de notre plaisir quotidien : le chocolat. Nous visitons une Cacaotière, récolte du cacao pour la fabrication du chocolat en tablette. Cette exploitation possède également quelques caféiers.

Nous voilà partis en pleine forêt…, bottes aux pieds pour s’enfoncer dans la fraicheur et l’humidité des récoltes. 

Notre guide nous a fait découvrir sur le trajet des cacaotiers, d’autres plantes qui sont également cultivées (citronnelle, piment de Cayenne, gingembre, la mélisse et le bois de rose… Un vrai cours de botanique qui nous a bien plu. Aurélien a posé beaucoup de questions pour satisfaire sa curiosité…

Le site est entretenu par une association mais travaille également avec des détenus de la prison de Cayenne en situation de liberté conditionnelle afin de les aider dans la réinsertion par le travail… On dirait que tout le monde y trouve son compte.

Nous avons pu découvrir le fruit du cacaotier et avons gouté des graines fraiches, c’est spécial mais pas mauvais.

La visite s’est terminée par une dégustation de chocolat issue de la production mais quel dommage que nous n’ayons pas pu voir la façon dont on passe de la graine fraiche à la tablette de chocolat. Un autre jour peut-être…

Nous sommes repartis avec nos 19 tablettes de chocolats à déguster.

Nous avons ensuite rejoint Madame MINNE, directrice de l’ESAT MATITI, pour une pause déjeuné dans un chouette restaurant.

Nous avons dégusté des jus de fruits aux saveurs inconnues mais délicieux… Jus de canne à sucre, jus de maracuja, jus de prunes de Cythère.

Nous avons commandé des plats de poulets et de poissons boucanés servi copieusement. Quelques ouvriers de l’ESAT de Matiti nous ont accompagnés et nous avons pu échanger autour du repas et se faire gouter nos plats respectifs. Des rires et des discutions se sont enclenchés entre nous, mais aussi entre les ouvriers des ESAT d’Auxerre et Chagrenon qui voyagent avec nous… et oui, nous ne nous connaissions pas et il faut aussi que l’on apprenne à vivre ensemble.

Un moment de détente appréciés de tous, même si pour certains, une fatigue s’est faite ressentir au point de rentrer faire un break sur le site d’hébergement avec Franck, l’un des encadrants.  

Moment de complicité avec Gidy

Nous terminons notre journée par la visite de Miellerie artisanale. Nous avons rencontré un apiculteur passionné par son métier. Cela fait 30 ans qu’il vit en Guyane, mais il est originaire de métropole. Il fabrique lui-même ses ruches avec un bois local appelé « Angélique » et qui est un bois noble comme l’est le « chêne » chez nous. Il nous a expliqué la différence entre une Ruche d’abeilles et une Colonie d’abeilles, mais aussi les différentes variétés qui existent et les croisements génétiques pour obtenir une race d’abeilles non agressives et très productives. 

Cela nous a intéressés car il avait beaucoup d’humour. Nous avons ensuite fait une dégustation de sa production. Il fabrique 2 variétés de miel qu’il vend sur des marchés artisanaux de la région avec son épouse qui est amérindienne.

C’était une visite très intéressante et le groupe n’a pas regretté d’être venu, même Baptiste qui n’aime pas le miel a posé des questions lorsque qu’il a parlé des variétés de bois…On voit que ce qu’il a appris en menuiserie lui a servi. Bravo à lui. 
     

 Avec Jessica

AURELIEN, ALEXANDRE, BAPTISTE, CHARLY

Réalisation et hébergement : Ambrey